Journal of
Ecology and The Natural Environment

  • Abbreviation: J. Ecol. Nat. Environ.
  • Language: English
  • ISSN: 2006-9847
  • DOI: 10.5897/JENE
  • Start Year: 2009
  • Published Articles: 389

Full Length Research Paper

Customs and traditional management practices of coastal marine natural resources in Lower Casamance: Perspectives of valorisation of endogenous knowledge

Claudette Soumbane Diatta
  • Claudette Soumbane Diatta
  • Department of Geography, Faculty of Human Letters and Sciences (Faculty of Arts), University Cheikh Anta Diop of Dakar (UCAD), Senegal.
  • Google Scholar
Amadou Abdoul Sow
  • Amadou Abdoul Sow
  • Department of Geography, Faculty of Human Letters and Sciences (Faculty of Arts), University Cheikh Anta Diop of Dakar (UCAD), Senegal.
  • Google Scholar
Malick Diouf
  • Malick Diouf
  • Department of Biology Animal, Sciences of Technologies Faculty, Institute of Fisheries and Aquaculture (IUPA), University Cheikh Anta Diop of Dakar (UCAD), Senegal.
  • Google Scholar


  •  Received: 01 September 2019
  •  Accepted: 25 March 2020
  •  Published: 31 May 2020

References

ANSD (2015). Service Régional des Pêches et de la Surveillance de Ziguinchor (SRPSZ), Situation économique et sociale régionale 2013. 126p.

 

Artaud H (2014). De l'« efficacité » symbolique des interdits à leur fonctionnalité écologique. Revue d'ethnoécologie [Online], 6| 2014:1-17. 
Crossref

 
 

Badiane SD (2012).Espaces forestiers de la Casamance amphibie (Sénégal). Déterminisme territorial, biodiversité et stratégies de conservation. Thèse de doctorat unique. Spécialité: Environnement littoral. UCAD :Dakar.

 
 

Bolendjele W, Risasi E, Kitambala V (2013). « Limites des pratiques ancestrales de la conservation de l'environnement », in REVUE DE L'IRSA N°.

 
 

Brown WN(2016).La vache sacrée dans la religion hindoue. In Annales. Economies, Sociétés, Civilisations. 19ème année, N. 4:643-664; Accès 

View., consulté le 15 juillet 2016.
Crossref

 
 

Butare I (2003). Pratiques culturelles et conservation de la biodiversité en Afrique de l'Ouest et du centre. Actes du Séminaire-Atelier de Ouagadougou (Burkina Fasso) du 18 au 21 juin 2001. IDRC/CRDI, Zoom Edition, 251P.

 
 

Chretien JP, Triaud JL (1999). Histoire d'Afrique, les enjeux de mémoire, Editions Karthala/Paris 503p.

 
 

Cormier-Salem MC, JUHE-Beaulaton D, Beautrais J, Roussel B (2002). Patrimonialiser la nature tropicale. Dynamiques locales et enjeux internationaux, Editions IRD, 467p.

 
 

Cormier-Salem MC, JUHE-Beaulaton D, Beautrais J, Roussel B (2005). Patrimoines naturels au Sud. Territoires, identités et stratégies locales, Editions IRD, 551p.
Crossref

 
 

Da Cunha CM (2012). Savoirs autochtones : quelle nature, quels apports ?. Paris, Collège de France / fayard, coll. Leçons inaugurales du Collège de France, N° 227, pp. 17-60.

 
 

Diatta CS, Diouf M, Karibuhoye C, Sow AA (2017). Sites naturels sacrés et conservation des ressources marines et côtières en milieu traditionnel diola (Sénégal). Revue d'ethnoécologie 11:1-22. 
Crossref

 
 

Diatta CS (2018). Savoirs locaux et modes traditionnels de gestion des ressources naturelles marines et côtières en Basse-Casamance : perspectives de leur intégration dans le système conventionnel. Thèse de doctorat unique.Spécialité: Géographie, option Environnement. UCAD/Dakar, 315p.

 
 

Djigo A (2015). Patrimoine culturel et identité nationale : construction historique d'une notion au Sénégal. Journal des Africanistes 85-1/2:312-357.URL: 

View

 
 

Diouf I (2011). Croyances et pratiques magico-religieuses traditionnelles à Rome et en milieu sérère: étude comparative, Thèse de doctorat unique. Spécialité: Histoire/Sciences de l'Antiquité. UCAD Dakar.

 
 

Diomande BI (2011). Évolution climatique récente dans les régions nord-ouest de la Côte d'Ivoire et ses impacts environnementaux et socio-économiques, Thèse de doctorat unique. Spécialité: Climatologie et Environnement. UCAD Dakar, 208 pages.

 
 

Desquesnes N(2016).Lynchés au nom de la vache sacrée. Le Monde diplomatique, 2016/2 (N°743), P. 17.URL : 

View

 
 

DPM Sénégal (2005).Plan national d'action pour la conservation et la gestion des requins Sénégal, 37p. 

View

 
 

Dugast S (2002). Modes d'appréhension de la nature etgestion patrimoniale du milieu. In: Cormier-Salem M.C., Juhé-Beaulaton D., Boutrais J., Roussel B. (dir.), Patrimonialiser la nature tropicale. Dynamiques locales, enjeux internationaux, Paris, éditions de l'IRD, Colloques et seminaries, pp. 31-78.

 
 

Dugast S(2010). Bois sacrés, lieux exceptés, sites singuliers, Un domaine d'exercice de la pensée classificatoire, (Bassar, Togo).In : Juhé-Beaulaton D. (dir.) Forêts sacrées et sanctuaires boisés : des créations culturelles et biologiques (Burkina Faso, Togo, Bénin) (Eds) Paris: Karthala, pp. 159-183. 

View

 
 

Dumez H (2011). Qu'est-ce que la recherche qualitative? Le Libellio d'AEGIS, Libellio d'AEGIS, 7 (4 - Hiver), pp.47-58. ffhal-00657925f. En ligne : 

View

 
 
   
 

Dumez R, Ka M (2000). « Territoire assiégé Yoff. Un village lébou dans la banlieue de Dakar ». Collection Dossiers régions côtières et petites îles 7. Ed. UNESCO.CNRS - Programme Environnement Université Cheikh Anta Diop de Dakar - Chaire UNESCO, 81 pages.

 
 

Dupire M (1991). Totems sereer et contrôle rituel de l'environnement. In: L'Homme, 1991, tome 31 n°118 : 37-66. 

View
Crossref

 
 

Fall SM, Diouf M, Badiane SD (2011). Identification et caractérisation des sites naturels sacrés côtiers et marins en Afrique de l'ouest. Etude de Cas du Sénégal, Rapport du Sénégal, 39 p.URL: 

View

 
 

Ferry M (2017). Le terrorisme de la vache.laviedesidees.fr. 13 pages. 

View

 
 

Gadou D(2003). Préservation de la biodiversité: les réponses des religions africaines. In: Butare I. (2003), Pratiques culturelles et conservation de la biodiversité en Afrique de l'Ouest et du centre. IDRC/CRDI, (Eds) Zoom Edition, pp. 47-68.

 
 

Geoffroy ADB (2009). Le passage à l'écriture. Mutation culturelle et devenir des savoirs dans une société de l'oralité. Thèse de Doctorat de Sociologie, Université de Nantes/Université d'Abomey-Calavi. 386P.

 
 

Gueye M(2007). Sociétés rurales et développement durable. Transformations récentes des agricultures, stratégies paysannes et soutenabilité des systèmes ruraux en Afrique sahélo-soudanienne : cas du département de Bignona (Sénégal méridional). Thèse de doctorat, Université de Montréal, Département de géographie, Faculté des arts et des sciences.

 
 

Goedefroit S, Chaboud CB, Reton Y (2002). La ruée vers l'or rose. Regards croisés sur la pêche crevettière traditionnelle à Madagascar. IRD Editions.
Crossref

 
 

GRDR-UASZ-IRD (2017). Un littoral en mouvement. Diversité, dynamiques et mutations des territoires frontaliers du sud-ouest du Sénégal et du nord-ouest de la Guinée-Bissau(Ziguinchor, Sédhiou, Oïo et Cacheu). GRDR-IRD. 

View

 
 

Gravrand HRP(1973).Le symbolisme serer.Psychopathologie africaine, IX,2 : 237-265. 

View

 
 

Guilcher A (1954). Morphologie et dynamique des côtes sableuses de l'Afrique atlantique. Cahier d'inf.géogr. n° 1.Paris, pp. 57-68.

 
 

Hickey FR (2007). Gestion traditionnelle des ressources marines à Vanuatu : reconnaître, appuyer et renforcer les systèmes autochtones de gestion des ressources. Ressources marines et traditions, Bulletin de la CPS 20:11-23. URL: 

View

 
 

Siny HC (2001). Le touk khmer. Techniques and Culture 35-36:509-521. 
Crossref

 
 

Ibo GJ (1999).La gestion coutumière de l'environnement en Côte-d'Ivoire. Bulletin du GIDIS-CI 17:6-36.

 
 

Ibo GJ (1994). « Perception et pratiques environnementales en milieu traditionnel africain : l'exemple des sociétés ivoiriennes anciennes ». ORSTOM, 17P.

 
 

Journet-Diallo O(1998). Un monde diffracté. Théories joola du double animal. Systèmes de pensée en Afrique noire 15:203-230.
Crossref

 
 

Journet-Diallo O (2007).Les créances de la terre. Chroniques du pays jamaat (Joola deGuinée-Bissau). Paris, Bibliothèque de l'École des hautes études.
Crossref

 
 

Koy JK, NgongaAMM (2017). Pratiques Traditionnelles de Conservation de la Nature à L'épreuve des Faits Chez Les Peuples Riverains de la Réserve de Biosphère de Yangambi (RDC). European Scientific Journal 13:328-356. 
Crossref

 
 

Leblic I(1998). Caractère naturel ou anthropisé des lieux tabous ou rituels : exemple de la région de Ponérihouen (Nouvelle Calédonie). In UNESCO-CNRS-MNHN. Natural Sacred Sites, Cultural Diversity and Biological Diversity P 52.

 
 

NGUYá»…N QUốC-THANH (2016). Les cultes maritimes sur l'île de Phú Quý : maintien et préservation des traditions des pêcheurs vietnamiens. Moussons 27:131-146: 
Crossref

 
 

Mpondo E, Dibong DS, Priso RJ, Ngoye A, Yemeda CFL (2012). État actuel de la médecine traditionnelle dans le système de santé des populations rurales et urbaines de Douala (Cameroun). Journal of Applied Biosciences 55:4036- 4045.

 
 

Palmeri P (1995). Retour dans un Village Diola de Casamance, Chronique d'une recherche anthropologique au Sénégal. Edition L'Harmattan, Paris. 397 p.

 
 

Pélissier P (1966). Les paysans du Sénégal, Les civilisations agraires du Cayor à la Casamance », Fabrègue St Yrieux. 939p.

 
 

Robineau D (1998). Contribution des temples dédiés aux cétacés à l'inventaire de la biodiversité (Vietnam).In: UNESCO-CNRS-MNHN (1998), Natural sacred sites, cultural diversity and Biological diversity. P. 72.

 
 

Sanogo Z, Coulibaly N (2003). Croyances animistes et développement en Afrique subsaharienne. Horizons Philosophiques 13(2):139-152.
Crossref

 
 

Seck A(2014). Les pêcheurs migrants de guet-ndar (Saint-Louis du Sénégal) : analyse d'une territorialité diverse entre espaces de conflits et espaces de gestion, Thèse de doctorat unique de Géographie, Université de Liège et Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

 
 

Stevens S (2008). The Mount Everest Region as an ICCA : Sherpa conservation stewardship of the Khumbu Sacred Valley, Sagarmatha (Chomolungma/Mt. Everest) National Park and Buffer Zone, report for Cenesta. IUCN/CEESP and GTZ.

 
 

Thomas LV (1959).Les Diola: essais d'analyse fonctionnelle sur une population de Basse Casamance. Mémoire IFAN, Dakar, n°55.

 
 

UNESCO-CNRS-MNHN (1998).Natural sacred sites, cultural diversity and Biological diversity. International symposium, 89p.

 
 

UICN/CEESP n°10 (2010). Document d'accompagnement à la note d'information. La diversité bio-culturelle conservée par les peuples autochtones et les communautés locales. Exemples et analyses 71p.

 
 

Wala K, Amegadze M, Guelly KA,Kokou K, BATAWILA K, AKPAGANA K (2003).«Connaissances endogènes et gestion de la diversité végétale au Togo ».pp. 123-133. In: BUTARE I (2003), « Pratiques culturelles et conservation de la biodiversité en Afrique de l'Ouest et du centre ». Actes du Séminaire-Atelier de Ouagadougou (Burkina Fasso) du 18 au 21 juin 2001.IDRC/CRDI.Zoom Edition.

 
 

WeigelJY, WormsJ, CheikhAWO,FallOR, Da Silva AS, Cardoso L, Da Silva AO, Diémé S, Mohamed-Saleck AO, Morand P (2007). Les enjeux des aires marines et côtières protégées ouest-africaines. Presses universitaires de Perpignan, pp 39-60. 
Crossref

 
 

Wild R, Mcleod C(2012).Sites naturels sacrés : Lignes directrices pour les gestionnaires d'aires protégées. Gland, Suisse: UICN.